Tendances 2016 sur les médias sociaux

2016 - Prédictions

Déjà ce temps de l’année où les Nostradamus de ce monde proclament leurs prophéties pour 2016. Ma grand-mère lisait l’avenir dans les tasses de thé mais je n’ai malheureusement pas hérité de son don… mais certaines tendances de 2015 permettent de faire certaines prédictions quant à l’évolution des médias sociaux en 2016.

 

Perfectionnement du service à la clientèle via les médias sociaux

En 2015, plusieurs plateformes ont reconnu que l’importance du service à la clientèle via les médias sociaux. Notamment, Twitter a publié un important guide de meilleures pratiques et Facebook ont lancé l’intégration de badges sur les temps de réponses ainsi qu’un système de réponses préprogrammés.

Il est à prévoir que d’autres outils seront mis-en place pour améliorer cette utilisation des médias sociaux et qui permettront d’offrir un service client encore meilleur. Dailleurs, Facebook vient tout juste d’annoncer un perfectionnement de sa boite de messagerie pour les pages (elle permettra de voir une fiche avec les infos du clients) ainsi qu’une amélioration de son système de badges.

 

Le contenu est toujours roi

Il serait difficile de déloger l’importance du contenu dans les stratégies marketing sur le web. On l’a souligné à multiple reprises en 2015 mais dans le fond, le contenu est important depuis toujours sur le web, depuis Geocities et même avant!

Le problème maintenant que les entreprises ont réalisées qu’elle devait axer leurs stratégies sur le contenu est qu’il y en a trop! Maintenant il faut se démarquer par un contenu exceptionnel, distribué de façon efficace et soutenu par un certain investissement monétaire.

 

La vidéo sous toutes ses formes

Justement, côté contenu 2015 était l’année de la vidéo, particulièrement sur Facebook qui a beaucoup poussé ce type de publication, lui offrant une portée et visibilité supérieure.

À mon avis, la vidéo c’est bien mais… il y a des limites importantes. Principalement: il est un peu moins facile à consommer qu’une image (il nécessite davantage de temps et d’attention + on doit avoir possibilité d’entendre le son) et sa production est beaucoup plus demandante en temps et argent.

La vidéo 360 et la réalité virtuelle seront définitivement à surveiller en 2016. Il serait intéressant de voir une baisse de prix pour les appareils permettant de produire cette forme de contenu mais nous allons probablement devoir attendre encore quelques années avant que cette technologie soient abordable pour les particuliers..

La vidéo en direct a également connu un certain essort en 2015 avec, notamment, Periscope et Meerkat. Facebook est aussi en cours de déploiement de son propre outil pour la vidéo en direct qui était jusqu’à maintenant limitée à des utilisateurs vedettes. Je garde un certain scepticisme face à la vidéo en directe..

 

Géolocalisation – Priorité au contenu local et personnalisé

On parle depuis longtemps de l’intégration des « beacons » en magasin… À mon avis cette technologie est un peu trop intrusive mais il y a quand même un bon filon à du contenu local et personnalisé à l’endroit où l’on se trouve.

Plusieurs plateformes ont intégré des fonctions de géolocalisation à leurs applications mobiles et il est fort envisageable que des développements aient lieu de ce côté.

À mon avis, la plateforme qui est le plus en danger par rapport à cette tendance est Instagram qui est très efficace pour atteindre une audience large mais beaucoup moins lorsqu’on désire atteindre un public précis.

 

Snapchat: développement du côté social?

De simple application mobile de messagerie à véritable médias social, Snapchat a connu une formidable transformation au cours des dernières années. Tel que mentionné dans un article précédent, la grosse lacune reste au niveau du réseautage étant donné qu’il y est encore très difficile d’y trouver des nouveaux contacts et qu’on doit se référer à des sources externes telles que Twitter ou Snapcodes. Le côté médias étant déjà très efficace, ils devront se concentrer sur le développement du côté social en 2016.

Publicités

Instagram: Une bonne plateforme pour entreprise?

instagramentreprises

Instagram, une plateforme qui gagne constamment en popularité, offre de plus en plus de visibilité aux entreprises. Toutefois, est-ce qu’il vaut la peine pour une entreprise d’investir dans ce média social? Je tente de répondre à cette question à travers les diapositives ci-dessous :


Si le fait d’investir beaucoup en production de contenu sur Instagram est discutable et dépend beaucoup du type d’entreprise (industrie et marché visé), il reste toutefois très intéressant d’évaluer le potentiel en tant qu’annonceur. En effet, l’option de produire des publicités instagram est maintenant ouverte à tous et gérable sous le gestionnaire de publicité de Facebook.

En résumé, je recommande définitivement d’être présent et de considérer fortement l’achat publicitaire mais d’y aller avec prudence et efforts modérés.

Amazon Prime Day: Leçons marketing en commerce électronique

Le 15 juillet dernier avait lieu la première journée de soldes Prime Day sur le site Amazon. Une vaste campagne marketing appuyait cette initiative qui devait être plus importante que la journée du vendredi fou (Black Friday). Quelques leçons marketing sont à tirer de la première édition de cette journée de rabais sur le web.

Amazon Prime Day

Une révolution de l’intérieur

Amazon Prime est un service d’abonnement d’Amazon qui offre plusieurs avantages à ses membres tels que du contenu numérique exclusif, des prix plus avantageux, un service de livraison rapide. La campagne du Prime Day avait visiblement comme objectif de recruter de nouveaux membres et le marketing était définitivement orientée envers les non-membres.

Amazon aurait peut-être eu avantage à utiliser une stratégie inverse, c’est à dire pousser le marketing uniquement envers ses membres actuels, les encourageant à partager l’offre à leurs réseaux (par exemple en offrant un rabais supplémentaire avec le partage). Il est important que les membres se sentent privilégiés, surtout dans une journée de soldes comme le Prime Day, ils doivent être au centre de l’action.

Vendre la peau de l’ours

Les publicités entourant l’événement faisaient ouvertement référence à une journée qui serait plus importante que le Black Friday. Le problème est qu’il n’appartient pas à une compagnie de définir le succès de sa campagne promotionnelle. Si la journée est effectivement plus importante que le Black Friday ou le Boxing Day, ce sera le consommateur qui la déclarera ainsi,

Faire une telle affirmation avant même l’événement amènera inévitablement le consommateur à faire des comparaisons et on risque beaucoup plus de se planter que si on avait laisser les clients faire leurs propres conclusions.

Julie Snyder nous force à réfléchir sur le financement culturel

Julie Snyder - Argent

Une tempête dans un verre d’eau?

Julie Snyder a annoncé hier la fin des activités télévisuelles de Productions J. Malgré le côté inévitablement tragique de ce genre d’événement, dans le sens que c’est le dernier chapître d’une entreprise à succès bâtie par une grande femme du Québec, j’ai quand même un peu de misère à sympathiser complêtement.

Dans le sens, est-ce que la réaction de mettre complêtement fin aux activités tv en raison de l’impossibilité d’obtenir l’aide financière n’est pas un peu forte pour une entreprise qui semble être une des plus solides de l’industrie? Est-ce qu’elle dépend de l’aide financière au point où elle est incapable de se débrouiller sans?

C’est certain que ce n’est pas évident de se financer en culture, plusieurs artistes de la relève peuvent en témoigner, mais c’est faisable.. surtout si on bénéficie de la notoriété d’une Mme Snyder! Le sociofinancement pourrait être particulièrement intéressant pour une telle personnalité… Et il ne faut pas oublier l’argent versé par TVA pour la diffusion, ça ne doit quand même pas être négligeable.

Quand Julie Snyder s’inspire de Taylor Swift

Je ne peux m’empêcher de faire un parallèle avec l’histoire de Taylor Swift qui voulait retirer sa musique du nouveau service de musique en ligne de Apple parce qu’elle ne trouvait pas juste la rétribution versée aux artistes, résultant en une modification du système. La façon de faire… la conférence de presse où elle se dit “forcée” de cesser les activités tv de sa compagnie, le timing en campagne électorale… ça fait louche un peu.

Mais bon… en bout de ligne, l’objectif est bon: repenser le financement dans le domaine de la culture.. il est temps que ça ce passe. On dirait qu’on a mis cette question un peu de côté ces dernières années, le temps qu’on s’adapte au numérique, mais il serait peut-être temps qu’on en reparle hein?

6 qualités d’un bon gestionnaire de médias sociaux

Je commence aujourd’hui un nouvel emploi en tant que gestionnaire de communauté. Dans le passé, la gestion des médias sociaux ne représentait qu’une partie de mes tâches et je suis heureux de pouvoir enfin m’y consacrer entièrement. Ma recherche d’emploi m’a amené à réfléchir sur les qualités d’un bon community manager

Crédit Photo: Martin Terber (Flickr)
Crédit Photo: Martin Terber (Flickr)

1 – Créativité

Cette qualité me semble être la plus évidente. Il faut être créatif à plusieurs niveaux, autant celui de la stratégie que du contenu.

2 – Curiosité

Celle-çi va de pair avec la créativité selon moi. Il faut définitivement avoir une grande ouverture envers ce qui ce fait autour de soi. Il faut évidemment être particulièrement curieux pour ce qui est en lien avec le ou les domaines des entreprises que nous représentons sur les médias sociaux.

3 – Capacité d’adaptation

Les médias sociaux changent et évoluent sans cesse. Il faut absolument être à l’aise et même excité par le changement. Si vous êtes de ceux qui grince des dents à chaque mise-à-jour d’un logiciel ou d’une application, il faudra changer d’attitude pour être heureux dans ce travail.

4 – Esprit Stratégique

Le meilleur des contenus ne sera pas efficace si il n’est pas rédigé avec une certaine stratégie en tête. Il faut se fixer des objectifs clairs et mettre en place des moyens pour les atteindre.

5 – Versatilité

Nos compétences hors médias sociaux sont tout aussi importantes que celles qui sont directement liées au médias sociaux. J’ai acquis une très bonne expérience en coordination marketing avant de me diriger vers la gestion de communauté et ces compétences pourront définitivement être utiles à ce nouveau rôle. Plusieurs entreprises que j’ai rencontré recherchais des spécialistes en médias sociaux et semblaient oublier ou ne pas réaliser à quel point un tel poste est lié à l’ensemble de la stratégie marketing. En ce sens, un généraliste sera beaucoup performant, pouvant facilement réaliser des tâches « hors-médias sociaux » dans différentes situations.

6 – Sociabilité

En-ligne et hors ligne, on doit avoir une certaine facilité avec les gens. Je ne crois pas qu’il soit nécessaire d’être un extrême extraverti (je suis moi-même introverti de nature) mais le rôle de gestionnaire de communauté repose la capacité de tisser des liens avec sa clientèle, son public.

Il s’agit bien entendu d’un avis très embryonnaire car, tel que mentionné au début de cet article, je commence officiellement mes fonctions aujourd’hui même! Je vous invite d’ailleurs à me suivre sur Linkedin.

Paiements Facebook

Facebook se lance dans le domaine des transactions bancaires avec l’introduction du transfert d’argent via l’application Facebook Messenger.

Paiements Facebook

Pour l’instant disponible uniquement aux États-Unis, la fonction permet le transfert virtuel d’argent entre personnes, d’une façon simple et sécuritaire. Je dois admettre qu’il me semble que cette fonction pourrait souvent être pratique pour régler ses comptes entre amis.

Est-ce que Facebook deviendra un jour un mode de paiement pour les transactions entre les consommateurs et les entreprises? On peut facilement s’imaginer que le réseau social tente un jour de prendre cette direction.

Mattel et Google, un mystérieux partenariat!

Les compagnies Mattel et Google ont annoncé qu’ils tiendraient un événement le 13 février prochain pour le lancement d’un nouveau produit. Ils s’agit d’une intriguante collaboration entre le fabricant de jouets et l’empire technologique Google.

Le visuel de l’invitation évoque le «ViewMaster», ce jouet des années 80 qui permettait de voir des images avec un léger effet de relief.

Viewmaster

On peut spéculer qu’il s’agira peut-être d’une version moderne de ce jouet classique, Google ayant une certaine expertise en réalité virtuelle, le résultat pourrait être assez impressionant!

Mise à jour 14 fév. 2015: Mattel effectivement fait l’annonce d’une version moderne du View Master! Le dispositif devrait côuter 30$ et fonctionne de façon similaire au projet Google Cardboard. La date de lancement de l’appareil n’est pas encore disponible.